06 mai 2009

El nino pez

La réalisatrice de XXY revient avec un deuxième long autour des mêmes thématiques (adolescence, effronterie, difficulté à vivre pleinement une sexualité différente, sensualité, révolte postadolescentepostadolescente contre le monde des adultes, pudeur, malaise) avec un jeu de miroir inquiétant. J'ai, tout de suite, pensé au film pasolinien Théorème dont le thème est la cristallisation des désirs autour d'un personnage central. Allez savoir pourquoi! Deux jeunes femmes, coincées dans des corps mi-enfants mi-adultes, qui voudraient... [Lire la suite]
Posté par misscultura à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 avril 2009

Mafalda

Puisque nos enfants se préparent tous à devenir, par notre faute, de petits Mafalda en puissance, il serait prudent de traiter la vraie Mafalda avec le respect que l’on doit à un personnage réel. Umberto Eco Lors de l'Escale du Livre (clin d'oeil à Icar, Fabrice, Vincent et Patricia), j'ai retrouvé l'attachante Mafalda. Cette petite fille de six ans dont une place porte le nom, figure parmi les dix Argentines les plus influentes du XXe siècle. J'ai sans hésité acheté le magnifique intégrale pour replonger dans ses histoires à... [Lire la suite]
Posté par misscultura à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 juillet 2008

Las Hermanas Caronni // Juan Carlos Caceres

Un rendez vous de toutes les générations Chez Alriq qui restera toujours indémodable. J'ai entendu pour la première fois Las Hermanas Caronni.  Une violoncelle, une clarinette, deux voix singulières et un pays en commun : l'Argentine. Ces atouts m'ont permis de découvrir ce qu'est la musique argentine  : elle est originale et intime.  Par ailleurs, Las Hermanas Caronni ont invité Juan Carlos Caceres. Ce polyphonique créateur, avec une âme de bohème, m’a surprise lorsqu’il a manié plusieurs instruments... [Lire la suite]
Posté par misscultura à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juillet 2008

Agnus Dei

Dans son premier film Agnus Dei (juste un petit rappel : l’agneau de Dieu ôte les péchés du monde) Lucia Cedron donne un message discret, simple et fort : une famille déchirée entre trois générations (le grand père – le mari/la mère – la fille/petite fille), symbolisant les deux périodes fondamentales de l’histoire de l’Argentine (dictature – après dictature), ne peut qu’avancer lorsque ce pays aura regardé son passé en face. L’empreinte indélébile de la dictature argentine est omniprésente dans la vie d’une famille et se transmet... [Lire la suite]
Posté par misscultura à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,