28 avril 2009

Pinocchio

pinocchio_winshluss_bande_dessinee_alternative

Petite, j'adorais Pinocchio. A 27 ans, j'ai eu le malheur de lire la magistrale bd, nommé pour les Essentiels d'Angoulême 2009, de Winshluss. Vous le connaissez tous. A mon avis pas comme ça ... Un classique de notre enfance qui est complètement détourné. Et ce n'est pas que Pinocchio, mais aussi de nombreuses autres oeuvres (Blanche Neige, Moby Dick...)! Il s'agit d''un petit robot hybride conçu pour faire la guerre, habité par un cafard  Jiminy. Il sera confronté plus ou moins malgré lui à la frustration, la misère, la violence, la pollution, la haine, la manipulation… Bref, tout ce qui de notre monde. En fin de compte rien n'est beau ... A savoir : Tous les éléments du conte pour enfants sont réunis et déformés. Ce qui est remarquable est la quasi absence de dialogues et d’éléments de narration représentés sous forme d'images. Un style diversifié (crayonné, couleur, peinture, sépia) et rétro (graphisme des années 40-50) au niveau des couleurs et des traits. On saute sans arrêt d'un registre à un autre, d'un personnage à un autre, d'un genre littéraire et d'une époque à une autre. Tout se télescope. De ce fait, il y a une bonne mise en valeur de l'ambiance de l'histoire. Ces ingrédients suffisent largement pour dépeindre ce conte torturé.

Pour finir en beauté Mr Ferraille O boy! What nice legs!

Posté par misscultura à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Pinocchio

Nouveau commentaire