08 février 2008

Ecrivain : un métier

Je ne sais plus où j'ai trouvé cet article intéressant. Veuillez pardonner mon étourderie! Au moins je ne mourrirais pas bête! Je suis tout simplement sidérée de savoir que ce "métier" est référencé par l'ANPE. Cet organisme codifie tous les métiers dans le Répertoire Opérationel des Métiers et des Emplois (Rome). Il y a une fiche pour écrivain. Elle porte le numéro de code 21112. Et contient donc la description officielle du métier d'écrivain. Comme quoi, on n'échappe pas à l'administration!

Définition de l'emploi/métier

Ecrire un texte destiné à la publication, ou à la production de spectacles vivants ou audiovisuels, dans un ou plusieurs genres (roman, scénario, chanson...). Travaille sur un projet de son choix ou répond à une commande, en s'appuyant sur les techniques d'écriture propres à la spécialité choisie. Intègre dans sa création les contraintes éventuelles (forme, structure...) liées au support médiatique et aux souhaits du client diffuseur de l'oeuvre (éditeur, producteur, chanteur...). Peut, à partir d'un texte déjà écrit ou de documents plus ou moins élaborés (scientifiques, techniques, pratiques, biographiques ou littéraires) adapter, rédiger, ou réécrire un ouvrage. Peut aussi, dans certains cas, créer directement (nouvelles, contes...) sur des support informatiques accessibles au public.

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier

L'emploi/métier s'exerce en général à domicile, dans un bureau, ou tout autre lieu convenant le mieux à l'inspiration de l'auteur. La promotion de l'ouvrage peut occasionner des contacts avec divers médias (télévision, radio, presse). La plupart des auteurs sont indépendants. Ils sont rétribués par des droits d'auteur perçus en fonction de l'exploitation de leur oeuvre. Dans certains cas prévus par la loi, les droits sont évalués forfaitairement.

Formation et expérience

Il n'existe pas de conditions strictement définies pour accéder à l'emploi/métier et être reconnu comme auteur-écrivain. La première publication d'un texte et la reconnaissance par les pairs renforcent l'identification et l'appartenance à ce milieu. Si les auteurs sont souvent de formation initiale littéraire, ces métiers restent toutefois accessibles à des professionnels de secteurs totalement différents.

Je rajouterais même que beaucoup d'écrivains préféreraient être plombier ou ouvrier (je me passe des autres métiers), l'oubli, les maisons d'édition indépendante ... et une vie anonyme. Sinon, ils sont sans cesse confrontés au gouffre du monde. Je pense que ce sont eux les meilleurs écrivains qui écrivent la meilleure littérature.

Pour terminer une citation d'Amélie Nothomb qui résume bien le tout : "L’écriture fout la merde à tous les niveaux ; pensez aux arbres qu’il a fallu abattre pour le papier, aux emplacements qu’il a fallu trouver pour stocker les livres, au fric que leur impression a coûté, au fric que ça coûtera aux éventuels lecteurs, à l’ennui que ces malheureux éprouveront à les lire, à la mauvaise conscience des misérables qui les achèteront et n’auront pas le courage de les lire, à la tristesse des gentils imbéciles qui les liront sans les comprendre, enfin et surtout à la fatuité des conversations qui feront suite à leur lecture ou à leur non-lecture. Et j’en passe ! Alors n’allez pas me dire que l’écriture n’est pas nocive".

Posté par misscultura à 17:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Ecrivain : un métier

    amélie Nothomb a bigrement raison

    Amélie Nothomb résume très bien l'écriture. Pour ma part, si j'avais su dès le départ quel calvaire c'est et bien, je crois que je me serai abstenue. Le problème c'est qu'une fois qu'on a mis le doigt dans l'engrenage c'est foutu.
    Si ça te dérange pas trop, je vais copier les bons mots d'Amélie sur mon blog...

    Posté par fred desbordes, 15 février 2008 à 18:03 | | Répondre
  • Bien au contraire j'encourage vivement la diffusion de l'info pour la partager. Ne te gêne pas alors!

    Posté par Miss Cultura, 17 février 2008 à 22:50 | | Répondre
Nouveau commentaire